Le film

JDD VEND2.indd

Aujourd’hui, ils ont 25 ans et finissent leurs études ou commencent à travailler. Tous, lorsqu’ils étaient enfants, devaient fouiller dans la décharge  » à ciel ouvert  » de Phnom-Penh au Cambodge. C’est là que Christian et Marie-France, un couple de voyageurs français, les rencontrent, il y a plus de 20 ans. Ils décident alors de se battre sans limite pour sortir ces enfants de cet enfer.

Les personnages du film

(Cliquez sur la photo d’un personnage pour en savoir plus.)

Christian et Marie-France

Dès l’âge de 10 ans, lorsqu’il voit le château familial en flammes, Christian comprend que les biens matériels ne sont en fait pas grand chose.. 40 ans plus tard, il entraîne sa femme, Marie-France et leurs 4 enfants dans un voyage d’un an et demi pour rallier l’Inde dans un étroit camping-car.  A leur retour, cadre IBM en préretraite, Christian est recruté pour diriger le bureau local d’une ONG française à Pnohm Penh. Choqué par le nombre d’enfants dans les rues de la capitale, il décide d’aller à leur rencontre. C’est alors qu’il découvre la décharge. La vision insoutenable de ces enfants au travail va le pousser à l’action.

01 - Film-persos-C&MF

Depuis leur rencontre, celui qui entraîne l’autre dans ses rêves, c’est Christian. Mais sans Marie-France, jamais ses rêves n’auraient été mis à exécution. Leur étonnante complémentarité ainsi que leur audace les a d’abord conduit vers des grands voyages. Et quand il a fallu faire le choix de tout quitter pour s’investir totalement auprès des enfants de la décharge, Marie-France a immédiatement pris les choses en main. Aujourd’hui, installés dans une petite maison placée au coeur de l’immense école cambodgienne, fruit de leur démesure, Christian et Marie-France sont comme monsieur et madame tout-le monde : ils se complètent, ils se houspillent, ils s’admirent et vivent dans une réalité terre-à-terre du quotidien. Ils sont aujourd’hui citoyens cambodgiens

01 - Film-persos-C&MF

Leakhena

01 - Film-persos-leak

Le parcours de Leakhéna est exceptionnel. Dès l’âge de neuf ans, sa mère l’exploite. Lorsque Christian et Marie-France la rencontrent près d’un pont sous lequel elle habite avec sa mère qui l’exploite, ils sont tout de suite séduits par son intelligence et lui proposent de l’accueillir dans leur école.

Nous sommes en 1996. Animée d’une volonté absolue de communiquer avec eux, elle apprend toute seule le français en quelques mois. Cet apprentissage reste aujourd’hui un mystère. Elle-même a du mal à l’expliquer.

Elle s’investit alors vigoureusement dans les activités de l’école et s’intéresse très vite aux soins médicaux que Christian apporte aux enfants de la décharge. A 12 ans, elle l’accompagne dans tous ses déplacements pour lui servir d’interprète. En danger à cause de sa mère, toujours prête à la vendre, elle se place sous la protection de Christian. Elle lui demande de l’adopter. Elle s’appelle aujourd’hui « Leakhéna des Pallières ». A 24 ans, elle dirige le service le plus stratégique de l’école : « l’équipe sociale », en charge d’identifier les enfants à scolariser, d’offrir une compensation en riz aux parents, et de régler les conflits familiaux. Des images d’archives montrent Leakhéna lorsqu’elle avait 12 ans, qui suit Christian sur la décharge. 13 ans plus tard, elle est devenue l’un des piliers de l’école.

01 - Film-persos-leak

Samedi et Sokunthea

Samedi et Sokuntia sont frère et soeur. Sokuntia est l’une des premières petites filles que Christian a rencontrées sur la décharge, munie de son crochet et de son grand sac en toile. Il était fasciné par sa débrouillardise et par son dynamisme dans sa recherche du moindre objet récupérable.

Il découvre alors qu’il s’agit pour elle de vie ou de mort. Son père, ancien militaire, exige de ses enfants qu’ils ramènent chaque jour à la maison l’argent nécessaire. Dans le cas contraire, des volées de coups s’abattent sur eux.

01 - Film-persos-sam&sok

Dans cet univers familial violent, Christian rencontre Samedi, le frère de Sokuntia, « d’une infinie tristesse. »  qui  passe ses journées sur la décharge. Travaillant jour et nuit, ils ont peu l’occasion de vivre leur complicité de frère et soeur, même si la solidarité fraternelle reste inébranlable.

Toute la fratrie est accueillie à l’école, leur vie change. Aujourd’hui, après des études en faculté, Sokuntia et Samedi sont tous deux investis dans l’institution. Ils ressentent une infinie reconnaissance envers Christian et Marie-France. Enfants, ils n’auraient jamais pu imaginer leur vie d’aujourd’hui. C’est pour cela qu’ils se sont engagés, pour quelques années, dans l’équipe sociale de PSE. Redonner ce qu’ils ont reçu leur semble être une évidence avant d’emprunter d’autres chemins…

01 - Film-persos-sam&sok

Sokneou

01 - Film-persos-sokneou

Sokneou est étudiante dans la formation cuisine de l’école. Christian et Marie-France connaissent sa famille depuis qu’elle est née. Ses parents vivaient dans une pauvreté extrême, buvaient et se battaient. Sokneou, mal nourrie, a échappé de justesse à la mort grâce à une volontaire de PSE qui l’a réalimentée assidûment avec des toutes petites quantités de bananes et de lait de coco.

Avant d’être en âge d’aller à l’école, elle travaillait toute la journée sur la décharge avec son grand frère et sa petite sœur.

Habituée à vivre de manière indépendante et à lutter pour sa survie, il lui a fallu du temps pour s’habituer à la rigueur de l’école. Aujourd’hui, la fratrie est en apprentissage chez PSE. Sa sœur suit la formation service de restaurant et son frère, la formation cinéma. Quant à la mère, elle a un « emploi protégé » en tant que couturière chez PSE, comme beaucoup d’autres parents en difficulté. Sokneou est une fille joyeuse, pleine de vie et des rêves plein la tête. Le principal est de devenir Chef de cuisine.

01 - Film-persos-sokneou

Making-of

Quelques photos

  • Karuna2
  • EntreePSE01
  • DSC_7748cmf-copie
  • Drapeau01
  • CLASSE05
  • CLASSE04
  • CLASSE01 copie
  • Les pépites photo 1 © Aloest Productions  Bonne Pioche Cinema 2016 copie
  • Les pépites photo 11 © DR
  • Les pépites photo 16 © Thomas Goisque

Un film de

Xavier de Lauzanne

00 - Film-Titre

Né en région parisienne, Xavier de Lauzanne a suivi des études d’hôtellerie avant de mettre en place des formations hôtelières pour jeunes issus de milieux défavorisés en Martinique, au Vietnam puis au Cambodge.

Passionné par l’image, il achète sa première caméra numérique en 1999 pour tourner au Vietnam, pendant un an, un essai documentaire, HANOI ENTRE DEUX 14 JUILLET sur le parcours d’un cyclopousse lors du changement de siècle.

C’est en rencontrant les fondateurs de l’association Pour Un Sourire D’Enfant (PSE) au Cambodge, pour lesquels il tourne un film de communication, qu’il se forme concrètement à la réalisation. En 2000, il réalise au Vietnam son premier film documentaire RETOUR SUR LA RC4 sur d’anciens combattants français et vietnamiens de la guerre d’Indochine.

Afin d’obtenir les moyens de monter ce film, il crée avec François-Hugues de Vaumas, la société de production audioviuelle Aloest Productions.

Profondément touché par les personnages qu’il croise lors de ses voyages, il se lance dans la réalisation de films documentaires engagés, indépendants, essentiellement focalisés sur l’humain.

FILMOGRAPHIE cinéma

2009 D’UNE SEULE VOIX • 85’ (Sortie le 11 novembre 2009)

Festival International de Palm Beach Meilleur Documentaire
Festival International de Houston Platinum Award
Festival du Film d’Education d’Evreux Grand Prix
FIGRA (Festival International du Grand Reportage d’Actualité) Le Touquet Prix « Autrement Vu Des Cinémas Nord-Pas-de-Calais »
Festival international du scoop et du journalisme d’Angers – Prix Art et Culture

2013 ENFANTS VALISES • 86’ (Sortie le 11 septembre 2013)

2016 LES PÉPITES

Prix “coup de coeur” du public au Festival Atmosphères sur avis unanime du jury
Prix “meilleure bande originale du film” au SunnySide of the Doc(La Rochelle)
Prix “meilleur documentaire” au French Film Festival COLCOA (Los Angeles)

 

00 - Film-Titre

Une coproduction

François-Hugues de vaumas, Xavier de Lauzanne

Yves Darondeau, Emmanuel Priou, Christophe Lioud

François-Hugues de Vaumas

Xavier de Lauzanne

Yves Darondeau

Emmanuel Priou

Christophe Lioud

avec

Christian et Marie-France des Pallières

Caroline des Pallières

Bertrand des Pallières

Isabelle Leibl

Eric des Pallières

Leakhena, Marie-Lyna et Sakada des Pallières

Chân Samedy

Chân Sokunthea

Suon Sopheap

Keo Sokneou

Chan Pisey

Ven Vanny

Lach Bopha

Pin Sarapich

Les élèves de PSE

Le personnel de PSE

Christian et Marie-France des Pallières
Caroline des Pallières
Bertrand des Pallières
Isabelle Leibl
Eric des Pallières
Leakhena, Marie-Lyna et Sakada des Pallières
Chân Samedy
Chân Sokunthea
Suon Sopheap
Keo Sokneou
Chan Pisey
Ven Vanny
Lach Bopha
Pin Sarapich
Les élèves de PSE
Le personnel de PSE

Fiche technique

Un film de Xavier de Lauzanne

Image : Jérôme Krumanecker, Mono Yim

Cadre : Xavier de Lauzanne

Prise de son : Noël Morrow, Chamroeun Chea, Sokha Hun

Assistant à la réalisation : Sophorn Pich

Montage : Florence Ricard

Montage son et mixage : Noël Morrow

Musique originale : Camille Rocailleux

Interprètes chanson « One of us » :

Hugh Coltman, Juliette Paquereau du groupe Diving with Andy

Produit par

François-Hugues de Vaumas, Xavier de Lauzanne

Produit par

Yves Darondeau, Christophe Lioud, Emmanuel Priou

Une coproduction Aloest Films et Bonne Pioche Cinéma

En association avec Ulrich Tan / ITERILUM

En association avec Bertrand des Pallières

Avec la participation de Sourire Prod

Avec la participation du Centre National de la Cinématographie et de l’Image Animée

Avec la participation de la Fondation Bettencourt Schueller

Distribution France Rezo Films

Ventes internationales Lucky You